• 1000postures-facebook
  • Mille postures

Pour les habitué(e)s du théâtre, c’est de la musique, ça sonne comme une sorte de rock expérimental déjanté tissé par le son d’une batterie et d’une guitare overdrive, 1000 riffs et changements pour accompagner les 1000 postures de danse. Parfois mélodieuse, elle est inspiréé du rock, métal, jazz, classique ou encore du film d’horreur.

 

Pour les fans de musique, c’est du théâtre. Une histoire absurde entre l’envie de vivre et de mourir, entre la réalité et le rêve, entre le noir et le blanc se dévoile devant eux, la force de vie s’épanouit pendant que la mort s’impose... Les spectateurs sont questionnés, seules leurs propres interprétations peuvent y répondre.

 

Pour les admirateur(trice)s de danse, c’est un dialogue avec les musiciens. Portée par la musique, la danseuse suit, s’affole, s’exprime, lutte. Sur scène, danseuse et guitariste sont en lien, représentant deux facettes interchangeables de la même personne qui s'influencent, se manipulent et se confrontent tel à travers un miroir.

 

La formation s’adapte bien à différents endroits de différentes dimensions : salles de concerts, scènes en plein air, théâtres,... Elle est à la fois régionale et internationale, c’est un suisse, une finlandaise et un chinois qui se réunissent à Lausanne en Suisse.

Batterie :     Lukas Knöpfel

Danse :        Annika Dind

Guitare :      Fonk

Chronique de Mme Zanxy, une spectatrice du concert de Shenzhen,Chine. 2017-01-04

http://zanxy.lofter.com/tag/上吊前之千种舞姿

« 1000 postures de danse avant de se pendre », c’est un nom absurde. dans un contexte du déclin de la musique rock de nos jours, il a de nouveau embrasser l’esprit authentique de la musique underground....
Le groupe n’a pas suivi une configuration classique du rock. la guitare et la batterie construisent une sensation de l’espace théâtral; pas de parole, l’expression classique est remplacé par de la danse expérimentale. Le décalage entre le public et la scène a été effacé, ce premier devient lui meme une partie du spectacle et l’extension de la scène. Via la musique et la danse, ces artistes fabriquent une scène d’un instant de choix entre la vie et la mort parmi nous les spectateurs »

Chronique de M. Xi , un gérant d’une librairie de Handan,Chine. 2017-01-25

« ......
Il est temps que j’ honore le trio de la fin. ils ont attirer tout le public jusqu’à devant la scène en quelques minutes, le batteur se cache dans l’obscurité, immobile; le guitariste qui étais enroulé dans des tissus blancs mega étanche, jouait sa guitare de manière fanatique et sérieux; en face de lui, la danseuse qui n’a aucun instrument était la véritable protagoniste, une longue bande de tissu blanche l’avait entouré en long et en large. elle tremblait tout au long, venir en marchant, repartir en rampant, tourner la taille, remonter la nuque, chaque mouvement exprimait de la souffrance, il ne restait plus que de la souffrance dont la source était la manche de la guitare en face d’elle, un métaphore de la sexualité...la consolation est devenu un déchirement, la protagoniste tombait par terre pendant que le guitariste se pendait. Le
public hurlaient de surprise pour ce qui se passait sur la scène, mais qui pourra démêler cette lutte entre les deux? »

......